Vendredi 19 janvier 2018 – Meetup – Place de R et Python dans les formations en Data Science

Bonjour à tous!

Nous vous proposons une session Lyon Data Science qui portera sur la Place de R et Python dans les formations en Data Science, présentée par Ricco Rakotomalala du Master SISE – Université Lyon 2. La science des données n’échappe pas à la vague des logiciels libres. Depuis plusieurs années, les deux outils les plus populaires auprès des data scientists sont R et Python selon le sondage annuel du site KDnuggets (Mai 2017). Certes, les licences présentent des subtilités un peu difficiles à suivre parfois, mais elles respectent deux caractéristiques fondamentales de mon point de vue : nous avons accès au code source, nous garantissant un certain contrôle sur les calculs et opérations réellement effectuées ; ils sont accessibles et exploitables gratuitement, quels que soient les contextes d’utilisation. De fait, l’adoption de R et Python dans les formations en data science semble évidente. Pourtant, il faut être prudent, ne serait-ce que par principe. Dans mon exposé, je m’appuierai sur ma propre expérience d’enseignant d’une part, de créateur de logiciels de data mining gratuits à vocation pédagogique (SIPINA, TANAGRA) d’autre part, pour essayer de cerner les attentes que l’on peut avoir vis-à-vis des outils dans les cours de statistique et de data science. L’élaboration de TANAGRA (2004) en particulier aura été l’occasion de mener une réflexion approfondie sur les caractéristiques clés que doivent présenter les logiciels pour l’enseignement. Je reviendrai rapidement dessus pour mieux rebondir sur la définition d’un cahier des charges moderne où les compétences en programmation et les accès aux API tiennent une place importante. Dans ce contexte, que l’on pourrait qualifier de Big Data, R et Python se démarquent réellement et justifient pleinement l’investissement que l’on pourrait leur consacrer au sein des formations. Je m’appuierais sur une étude récente réalisée par un groupe d’étudiants du Master SISE pour essayer de cerner les mots clés importants qui caractérisent les annonces dans nos domaines en France. Python y occupe un espace assez singulier.

L’équipe Lyon Data Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *